Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

mercredi 25 novembre 2020

Le "slalom extrême" bientôt aux Jeux Olympiques ?

World Waveski Titles


L'organisation du "World Waveski Titles" au Pérou par le "World Waveski Surfing Association" est une nouvelle fois repoussée ! Cette fois-ci, c'est pour juillet 2022.


Championnats du Monde Junior et moins de 23 ans 2021


La fédération internationale a annoncé que les épreuves de slalom se tiendront du 6 au 11 juillet à Ljubljana en Slovénie, et les épreuves de descente à Solkan du 25 au 28 aout, en Slovénie également.


Le "slalom extrême" bientôt aux Jeux Olympiques ?


En 2015, l'épreuve apparait en coupe du Monde slalom sous le nom de "BoaterCross". 
En 2016, on parle cette fois-ci de "SlalomCross". Et depuis cette année-là, l'épreuve est officiellement présente sur toutes les coupes du monde slalom de la saison.
En 2017, elle est pour la première fois programmée lors d'un championnat du Monde I.C.F.. On abandonne désormais l'appellation "cross" pour le nom "extrême".

Aujourd'hui, dans le règlement international, il s'agit en anglais du "Canoe Salom Extreme".
D'après ce dernier, contrairement à son nom, il ne peut se pratiquer qu'en kayak. Le modèle d'embarcation utilisé doit faire partie d'une liste publiée annuellement par la fédération internationale. Le kayak, d'un poids de 18 kg minimum, et d'une longueur comprise entre 2,05 m et 2,75 m, ne semble pas devoir répondre à d'autres exigences réglementaires notables. Il existe une épreuve pour les dames, et une autre pour les hommes.

Si vous voulez en savoir plus sur le format de compétition, vous pouvez regarder le règlement international, ainsi que la vidéo de la dernière coupe du Monde, lors de laquelle le français Benjamin RENIA s'est emparé de la deuxième place :



D'après un nouvel article publié aujourd'hui sur le site internet de la fédération internationale de canoë
- Le "Board" de la fédération internationale de canoë a voté hier lors d'une réunion la proposition d'intégrer le slalom extrême dans le programme du canoë kayak pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Il a été indiqué que cette "nouvelle discipline dans le programme olympique ne nécessitera pas de quota d'athlète supplémentaire".
- Il a également été voté favorablement le transfert de deux médailles du programme du sprint (course en ligne) en faveur du slalom extrême.
- Si ces changements sont validés par le comité olympique international, il y aura en 2024 dix médailles en sprint, et six en slalom.

Les décisions ci-dessus risquent fort bien de ne pas faire, pour ainsi dire, que des heureux dans le monde du canoë kayak. Une affaire à suivre, sur laquelle on reviendra probablement rapidement...