Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

vendredi 27 novembre 2020

Le slalom "extrême" est-il populaire ?

Pour justifier son choix de vouloir inclure le canoë slalom extrême aux Jeux Olympiques 2024, la fédération internationale de canoë a avancé de nombreuses raisons jeudi dernier sur son site internet. L'une d'entre elles est la popularité de cette nouvelle discipline auprès des spectateurs. Elle parle même de "forte audience télévisée" pour ce format de compétition !

Comme nous ne disposons pas des données nécessaires, il nous est impossible d'analyser les audiences TV. Mais quand on voit comment sont calculées les audiences TV en France, ce n'était peut-être pas la meilleure manière de s'y prendre tout compte fait...

Nous sommes donc forcés de nous rabattre sur le nombre de vues des vidéos YouTube des derniers championnats du Monde (en utilisant uniquement les vidéos comprenant des finales). Dommage que l'on n'ait pas accès aux statistiques détaillées des vidéos. Car comparer le nombre de vues de vidéos YouTube qui n'ont pas été publiées à la même date a de sérieuses limites. Mais cela reste le seul indicateur accessible au grand public... 

L'épreuve du canoë slalom extrême s'est pour le moment tenue trois fois lors d'un championnat du Monde I.C.F.. On pourrait imaginer une forte progression de vues pour cette épreuve, entre la vidéo du championnat du Monde 2017 et celle de 2019. Mais cela ne semble pas vraiment être le cas :

Cette baisse pourrait s'expliquer par exemple par la date de mise en ligne des vidéos. Mais quand on regarde l'évolution du nombre de vues des vidéos des (autres) épreuves de la discipline du slalom : il semble qu'on ne retrouve pas une baisse si marquée des visionnages du championnat du Monde 2017 à 2019.

Quoiqu'il en soit 4556 vues (au moment où nous écrivons), pour une vidéo de championnat de Monde publiée il y a 15 mois, cela semble bien peu en 2020 sur YouTube pour une épreuve étant très proche d'intégrer le giron olympique... Regardons ce que cela donne par rapport à huit autres vidéos de canoë kayak lors des championnats du Monde 2019 :


Pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de regarder les neuf vidéos ci-dessus, il est important d'indiquer que la fédération internationale de canoë a publié des vidéos d'un standard de réalisation très inférieur pour les épreuves suivantes (qui d'ailleurs ne sont pas olympiques) : le C2 mixte slalom, les courses par équipe slalom, et le 5000 m de la course en ligne. Lorsqu'une personne clique sur YouTube sur une de ces trois vidéos, il ne faut pas s'étonner qu'elle se lasse vite de la regarder en l'absence de commentateur... 

Pour ce qui concerne les six autres vidéos de ce graphique, leur qualité semble homogène.

Si l'on compare le nombre de vues de la vidéo du slalom extrême avec celle d'une journée de finale de championnat du Monde sprint (course en ligne) : la différence est énorme. Mais vous l'aurez remarqué, en canoë slalom extrême, il n'y a que 2 médailles décernées, alors qu'on se rapproche d'une dizaine dans une vidéo sprint. Cette comparaison ne semble donc pas, d'un certain point de vue, forcément très équitable.  

Dans ce troisième graphique nous avons divisé le nombre de vues de chacune des neuf vidéos ci-dessus par le nombre de médailles décernées dans la vidéo correspondante. C'est un indicateur certes un peu tiré par les cheveux, mais voilà tout de même ce que cela donne :


Au regard des données dont nous disposons, il semble bien difficile d'admettre que le canoë slalom extrême est aujourd'hui d'un niveau de popularité conséquent, sur YouTube tout du moins...