Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

mardi 1 décembre 2020

Slalom extrême : une nouvelle pétition !

Championnat du Portugal 2020 de slalom

Dimanche sur le bassin de la ville d'Amarante, se sont retrouvés les meilleurs slalomeurs portugais.

Voici les champions nationaux seniors 2020 dans les trois catégories olympiques au départ :
- Sara BASTOS (ADAmarante) en kayak monoplace dame
- José CARVALHO (ADAmarente) en canoë monoplace homme
- Antoine LAUNAY (DarqueKC) en kayak monoplace homme

La vidéo des finales :




Riding Zone Junior - Zoé LAURENT


Dans l'épisode diffusé le 26 novembre, vous pouvez retrouver la slalomeuse Zoé LAURENT du club d'Ancerville/Bar-Le-Duc :



Paracanoë - Nélia BARBOSA


Pour en savoir plus sur la française Nélia BARBOSA, qui a en ligne de mire les prochains Jeux Paralympiques, voici un reportage publié semble-t-il en octobre dernier :



Slalom extrême - Une nouvelle pétition !


Alors que la récente décision de la fédération internationale de canoë (ICF) relative au slalom extrême aux Jeux Olympiques fait toujours débat depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux entre ses partisans et ses détracteurs : une pétition a été lancée ce matin.


En seulement quelques heures le cap des 1000 signatures a été franchi.

Rappelons que la pétition "Sauver le canoë biplace face à l'ICF" lancée il y a trois ans ne semble pas vraiment avoir influencé la fédération internationale.

D'après un article publié sur le site internet francsjeux, la décision de l'ICF a été prise "à deux semaines d’une réunion décisive de la commission exécutive du CIO." 

D'ici là, l'ICF doit réfléchir à un nouveau programme du sprint (course-en-ligne) pour Paris 2024 avec deux médailles en moins.

Dans un nouvel article publié aujourd'hui sur le site de l'ICF, Tim LODGE président de la commission des athlètes de l'ICF, explique entre autres que la commission fera du lobbying auprès du CIO pour ajouter deux médailles au programme du canoë kayak pour Paris 2024, sans élargissement du quota d'athlètes actuel. Ceci permettrait de conserver les 12 médailles actuelles du sprint.