Cookie Consent by PrivacyPolicies.com

dimanche 28 février 2021

Une compétition internationale interrompue après les qualifications !

Podcasts


Voici de nouveaux podcasts à écouter :
- Guillaume BURGER dans "Les secrets du kayak"
- LaRépa dans "Les circuits courts" France Bleu Béarn Bigorre
- Jessica FOX dans "The art of awesome"


Slalom - Sélections françaises 2021


La fédération française a publié :

Pour résumer, voici quelques extraits des règles de sélections :

- Slalom, senior :
"Les courses de sélection auront lieu sur le bassin de Vaires sur Marne du 21 au 25 avril."
"Le.la vainqueur.e des sélections nationales Senior 2021 Slalom sera désigné.e remplaçant.e olympique." 
"Les athlètes olympiques ainsi que les deux premiers bateaux par catégorie des courses de sélection seront proposés pour la sélection aux : Championnats d’Europe, coupes du monde 1, 2 et 4 et championnats du monde." 
"Dans le cas où les sélections françaises ne pourraient pas se tenir en 2021, les résultats internationaux 2020, le classement mondial, le classement national pourront être pris en compte." 

- Slalom extrême, senior :
"Les athlètes olympiques seront automatiquement sélectionnés pour les échéances internationales." 
"La course N1 de Pau du 14 au 16 mai servira de support pour les sélections en «slalom extrem» pour les places restantes. Seuls les athlètes ayant obtenu une sélection en slalom classique pourront prétendre à une sélection en «slalom extrem»." 

- Slalom, junior et moins de 23 ans : 
"Les courses de sélection auront lieu sur le bassin de Vaires sur Marne, à la date de report de la N1 qui était prévue le 13 et 14 Mars 2021."

- Slalom extrême, junior et moins de 23 ans :
"Pour les U23, le classement de la N1 de Pau en « slalom extrem » sera retenu pour faire la sélection parmi les athlètes qui se sélectionneront en slalom classique lors de la N1 de Vaires fin mai. Pour les U18, la sélection pour le «slalom extrem» se fera lors d’une action de préparation à l’issue des sélections en slalom classique."


Slalom - New Zealand Open


Ce week-end s'est tenue cette compétition internationale sur le stade d'eau vive d'Auckland.
À cause de la situation actuelle délicate, seulement trois athlètes étrangers étaient inscrits...
Néanmoins cette course devait servir en partie de support aux sélections nationales néo-zélandaises.

Après une journée de qualification samedi, le niveau d'alerte sanitaire d'Auckland est modifié.
Suite au passage au niveau 3 à partir de ce dimanche matin, la seconde journée de compétition est annulée !

Le résultat final s'appuie donc uniquement sur la journée de qualifications.
Les vainqueurs :
- Luuka JONES en C1 dame et K1 dame
- Oliver PUCHNER en C1 homme
- Callum GILBERT en K1 homme

Voici la manche victorieuse en K1 homme du sélectionné olympique :

dimanche 21 février 2021

Nouria NEWMAN descend une chute monstrueuse !

Podcasts


Voici de nouveaux podcasts à écouter :
- Nouria NEWMAN dans "Vie d'Aventure" (TF1)
- Ricarda FUNK dans "Paddling and Zeugs"
- Jessica FOX dans "Airmchair Champions"
- Francis MOUGET dans "Les secrets du kayak"
- Vincent LECRUBIER dans "Les secrets du kayak"


Stage à La Réunion


Les slalomeurs suisses partagent le quotidien de leur préparation olympique sur "l'île intense" au travers d'une vidéo :


Informations compétitions

Les dernières semaines, la fédération européenne a annoncé sur son site web qu'en 2022, le championnat d'Europe de sprint (course en ligne) pour les catégories juniors et moins de 23 ans se tiendra finalement à Belgrade en Serbie.


Pour cette année, le championnat d'Europe de sprint se tiendra :
- du 24 au 27 juin à Poznań (Pologne) pour les juniors et moins de 23 ans
- du 3 au 6 juin à Duisburg (Allemagne) pour les seniors, ainsi que pour le paracanoë. 

La fédération française a publié une liste complémentaire d'athlètes sélectionnés pour l'open de France de sprint et paracanoë, prévu début mars à Vaires-sur-Marne. Il s'agit d'un "test course participant au processus de sélection en Equipe de France".

La fédération française a également publié un document de précision aux règles de sélection en équipe de France paracanoë 2021.


Inscription Ekstremsportveko


Du 29 juin au 2 juillet, est programmé en Norvège un événement appelé "Extreme Kayak World Championship". Si vous êtes intéressé, dépêchez-vous de vous inscrire, la date limite se rapproche sérieusement !


Slalom - Résultats coupe d'Espagne


Alors que les compétitions d'entraînements "non-officielles" se multiplient les dernières semaines, les compétitions "officielles" ne sont pas légion en ce moment en Europe, au regard de la situation sanitaire.
Néanmoins, ce week-end, la première manche de la coupe d'Espagne slalom a pu se tenir à Mondariz. 
On retiendra des deux courses notamment, les doublés en senior de M. CHOURRAUT (K1 dame), L. FERNANDEZ (C1 homme) et M. LAZKANO (C1 dame).
Les résultats de la course 1 et de la course 2.

Quelques images de la compétition :



Faits divers


D'après un article de la fédération espagnole, une remorque pleine de bateaux s'est retournée sur l'autoroute. Le chargement semblait comporter entre autres, un kayak quadriplace devant être aligné pour les prochains Jeux Olympiques. Il est désormais hors d'usage pour cet événement...

Voici également une vidéo de la descente du Saut du Doubs la tête en bas 😨 :


Une chute monstrueuse en Équateur


La kayakiste française Nouria NEWMAN a annoncé être parvenue à descendre une chute d'une hauteur de plus de 100 pieds (30 m) ! Il semblerait s'agir de la plus haute chute jamais descendue par une femme ! Nous avons hâte de voir la vidéo...

Pucuno waterfall 🙌🏽 Couldn’t be happier to break the 100ft barrier on such a beast. I was initially planning to run Ram...

Publiée par Nouria Newman sur Samedi 20 février 2021

vendredi 5 février 2021

Slalom - La Réunion en ébullition !

Situé au Nord-Est de l'île de la Réunion, le stade en Eaux Vives Intercommunal de Sainte-Suzanne (SEVI) a été inauguré en 2013. S'appuyant sur quatre pompes pour son alimentation en eau, les rapides peuvent être modulés par le bien connu système d'obstacles mobiles omniflots® de l'entreprise Hydrostadium.

Un nombre considérable de slalomeurs se déplace chaque année dans des pays lointains, à la recherche de bonnes conditions d'entraînement en période hivernale. Mais actuellement, disons que les possibilités de déplacements internationaux se sont un peu complexifiées. Dans ce contexte, de nombreux slalomeurs européens se sont tournés cet hiver vers l'île de la Réunion : une destination habituellement plus confidentielle.

Pour en savoir plus, nous avons posé des questions à Hugo BISO, désormais réunionnais. C'est l'occasion de prendre également des nouvelles de cet ancien membre de l'équipe de France slalom, qui a annoncé la fin de sa carrière en 2017.

En canoë biplace homme senior, lors des courses individuelles et par équipe, Hugo a remporté avec son équipier Pierre PICCO, cinq médailles en championnat du Monde et quatre en championnat d'Europe.


Quand et pourquoi as-tu déménagé sur l'île de la Réunion ? 

Ça fait bientôt 2 ans que j’ai posé mes valises en famille sur l’île Intense. Tout a tourné autour de moi pendant des années, ma femme souhaitait vivre au soleil toute l’année, j’ai suivi l’idée ! 


Quels sont aujourd'hui ton travail et tes missions ? 

En arrivant j’ai travaillé en bureau d’étude technique, la conjoncture m’a fait revenir à la passion. Le comité Réunion de canoë kayak m’a persuadé de les rejoindre, j’ai bien fait de leur faire confiance, je m’éclate dans ces nouvelles fonctions. 50% sur l’entraînement des 19 jeunes du pôle espoir, 50% sur le volet développement et formation à l’échelle de l’île. 


Continues-tu à pratiquer régulièrement du canoë kayak ? Sous quelle(s) forme(s) ? 

Je pratique pas mal de supports, c’est le paradis du canoë-kayak, slalom, CEL, haute rivière et Ocean-Racing. Je vous invite à suivre la page FB du comité pour un petit aperçu de ce que nous faisons ici... 


Quelle est l'augmentation de la fréquentation par les slalomeurs internationaux du stade d'eau vive de Sainte-Suzanne, par rapport aux années précédentes ?

400% d’augmentation ! 200 athlètes, plus le staff on n'est pas loin des 300 personnes entre novembre et mars qui ont choisi la Run.
Le covid a joué en faveur de la destination. On prend 2 ans d’avance dans la réalisation des objectifs. 


Tu as pu lors de ta carrière sportive t'entraîner aux quatre coins du globe, quels sont selon toi les avantages et les inconvénients d'un stage d'entraînement en slalom à la Réunion, comparativement à d'autres sites phares ?

Au premier coup de pagaie il y a près de deux ans, ma réaction a été : pourquoi on n'est jamais venu ici !
Seulement 3 h de jet lag, le climat, le vol direct, les coûts et le fait que ce soit la France sont les points forts. Les activités parallèles et les décors de rêve pour les amoureux de la nature feront oublier Dubai !
Le bassin est un bon standard, plus petit que Penrith tout de même, l’exclusivité sur les créneaux pour l’équipe de France et la salle de musculation, feront sans doute oublier ce point pour beaucoup de sportifs hexagonaux. 


Quel impact a ce bassin sur le développement de la pratique du canoë kayak sur l'île ?

Je pense que l’on est au départ d’une culture slalom à la Réunion, le SEVI est l’outil de luxe pour les jeunes. Les minimes font déjà 4 à 6 h par semaine d’eau vive.
L’arrivée des athlètes internationaux sur le SEVI, c’est ouvrir la porte à une génération sans complexe venue d’outre-mer, comme pour le Kayak-Polo à une époque. 


Les prochaines années, verra-t-on des réunionnais en équipe de France slalom ?

Si je fais bien mon boulot oui ! 


Des compétitions officielles en slalom de niveau national ou international seront-elles bientôt organisées sur ce stade d'eau vive ? 

L’année prochaine une double N1 couplée à une ICF, #savethedate... 


Bien connue pour son "côté nature"... Fais nous rêver : quels sont les endroits de l'île qui t'ont le plus émerveillé ? 

Le volcan et ses coulées de lave sont une des choses les plus extraordinaires à voir sur terre. 
Le cirque de Mafate en rando le paradis du trekking. 
Les cascades à chaque coin de l’île... 


Souhaites-tu ajouter quelque chose ?

J’habite où tu passes tes vacances, je n’ai donc qu’une chose à ajouter, venez découvrir La Run 🇷🇪...

mardi 2 février 2021

Tokyo - À la pêche aux moules...!

Le début d'une longue série d'annulations ?

Samedi dernier la fédération française a communiqué "qu'il n'y aura pas de compétition jusqu'au 15 mars inclus hors public dérogatoire".

Au niveau européen, a également été annoncée l'annulation du championnat d'Europe de kayak polo prévu à Burriana (Espagne), ainsi que celle de la coupe d'Europe slalom prévue en avril à Markkleeberg (Allemagne).


Le canoë kayak, sous le feu des critiques ?


Ces derniers jours ont été très pluvieux dans l'hexagone. De nombreux pagayeurs ont naturellement saisi l'occasion pour descendre des rivières.
Par exemple, un groupe de kayakistes a descendu le Saut du Bouchot dans le massif des Vosges.
Des journaux locaux en ont profité pour écrire des articles à ce sujet :

Pour une personne non avertie, rappelons que bien que ce soit un passage difficile et impressionnant, il n'y a là nullement besoin de repousser les limites de l'extrême. C'est-à-dire que de très nombreux kayakistes expérimentés sur cette planète seraient en mesure de le franchir sans prendre de risques inconsidérés ou disproportionnés au regard de leur niveau de pratique...

Or dans les commentaires Facebook de ces articles, un nombre non-négligeable de personnes ont critiqué avec une certaine virulence ces pagayeurs !
Ces derniers mois, nous avons pu observer également d'autres cas semblables sur les réseaux sociaux en rapport à la pratique du canoë kayak, cela semble poser de nombreuses questions...


Podcasts


Un nouvel épisode des "Secrets du kayak", avec cette fois-ci Guillaume LE FLOCH, est en ligne.
Un nouvel épisode de "Paddling and Zeugs" est également disponible, avec Camille PRIGENT.


Tokyo 2021 - 🎵À la pêche aux moules...!🎵

Selon un article du site mainichi.jp le système de dissipation des vagues du bassin de course en ligne (et d'aviron), constitué de nombreux flotteurs, s'est retrouvé surchargé par un nombre conséquent de mollusques et de crustacés qui s'y fixent.

Concrètement, les centaines de flotteurs cylindriques installés pour amortir la houle s'enfoncent ainsi trop profondément dans cette eau salée, et perdent en efficacité... Plus d'un million de dollars aurait été dépensé en septembre dernier pour enlever 14 tonnes de fruits de mer !

On s'est amusé a calculer, le coût est de plus de 75 euros par Kg enlevé. 


Slalom - L'île de la Réunion 

De nombreux slalomeurs se sont déplacés sur l'île de la Réunion pour un stage hivernal. Vous pouvez retrouver dans ce reportage des slalomeurs français bien connus :


Et on finit cet article en musique :